Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

juil. 11, 2007

Piazzolla et les fourmis

7d324a8e0ebd1e125df768b649532320.jpgAvez-vous déja regarder une fourmilière de près ?

C'est très actif mais somme toute bien organise; les ouvrières travaillent, les guerrières gardent... Un bon exemple d'ordre et d'harmonie.

Maintenant, prenez une brindille et embêtez une des fourmis, presque immédiatement l'ensemble de la fourmilière va rentrer en grande agitation, s'affoler, courir de partout...

La raison de cette agitation collective c'est que les fourmis sont sensibles a une phéromone de panique qui a été émise par la fourmi que vous avez embêtée. Elles réagissent alors collectivement au danger comme si quelqu'un avait tiré un signal d'alarme.

Ce qui est impressionnant c'est la vitesse de propagation quasi instantanée de cette effet a l'ensemble de la fourmilière. Ça s'estompe aussi tout seul après une ou deux minutes.

Charmante leçon de sciences naturelles me direz vous, mais quel rapport avec Piazzolla ?

Et bien dans presque n'importe quelle milonga, un bon piazzolla bien arythmique a exactement le même effet qu'une phéromone de panique sur une fourmilière. Les danseurs, qui jusque la dansaient tranquillement et relativement en rythme, pour ne pas dire a l'unisson se mettent a faire absolument n'importe quoi a toute vitesse et de manière totalement décousue...

Normalement ça n'arrive pas, presque aucun DJ ne passant du Piazzolla dans les milongas. En fait le cas d'école c'est avec un orchestre de tango.
En effet une formation digne de ce nom ne résiste jamais au besoin d'avoir un bon piazzolla dans son répertoire (j'imagine que le bandonéon n'y est pas pour rien, du genre "hé les gars quand même Piazzolla..." ;-). 
Cependant comme c'est quand même hyper difficile a jouer, il n'y a en général qu'un seul piazzolla au répertoire, donc ça tombe en pleine milonga comme un cheveu sur la soupe entre "Por una cabeza" et "Flor de Lino" générant la panique la plus totale chez les danseurs a l'instar de la sus-décrite phéromone.

Hier soir j'était a une milonga du festival de tango de Montréal, il y avait un sextete très bien ma foi. Et bien cela n'a pas raté... Ils ont joué leur Piazzola sans aucune transition générant un bon gros bordel sur la piste...

Bon ça fait pas de mal quand même ;-)