Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

avril 13, 2008

Premier contact

Y a pas à dire c'est quand même étrange le tango... 418509751.jpg

Vendredi soir, je suis allé au nouveau Latina pour la première fois.

Pour ma première tanda dans ce nouveau lieu j'invite une danseuse que je ne connaissais pas.

Elle accepte mon invitation mais elle a un problème de boucle d'oreille et elle me demande de l'aider à la remettre.

Et me voici donc en train de manipuler le lobe d'oreille d'une parfaite inconnue...

Avouez que comme premier contact c'est quand même troublant surprenant. 

sept. 30, 2007

Dernier tango au Latina

Qui a dit que les choses ne bougeaient pas dans le tango ?

Hier soir, un peu par hasard j'ai été à la dernière soirée du Latina. Après vingt ans d'existence la milonga va fermer ou plutôt se déplacer vers un nouveau lieu rue Quicampoix.

Qui aurait dit qu'un tel pilier des nuits parisiennes allait s'arrêter comme ça ?

Avec le contexte cinéma, ça fait un peu penser à la dernière séance d'Eddy Mitchell. 

Le rideau se baisse sur 20 ans de tango parisien... Je pense pas qu'il y ait un seul tanguero parisien qui n'y soit pas allé au moins une fois. 

Ça fait un paquet de tandas, de rencontres, de baisers... J'imagine même que quelques histoire d'amour ont du commencer là et quelques autres y finir...

Show must go on... Adieu donc à l'ancien Latina et bonne chance au nouveau ! 

oct. 15, 2006

It takes three to tango

Décidément ça a été une semaine riche en événements...

Hier soir, à la milonga il m'est arrivé quelque chose d'hautement improbable.

medium_pregnantsignal.jpgJe venais d'arriver quand j'ai été invité à danser par une charmante jeune femme qui devait être enceinte d'au moins 6 mois...

J'avoue qu'elle a bien fait de prendre l'initiative parce que cela ne me serait jamais venu à l'idée de l'inviter dans son état.

Ben franchement, ça a été une expérience extraordinaire et émouvante.

Je crois que c'est la première fois que je tiens dans mes bras une femme enceinte comme ça. Je ne pensais pas que ça puisse me faire cet effet là. Il doit y avoir un câblage pré-néanderthalien chez l'homme. C'est comme si on appuyait sur un bouton, genre "prendre un enfant par la main" et bien il y a aussi "tenir dans ses bras une femme enceinte".

En tango, on dit toujours qu'il faut enlacer la femme comme si c'était un bébé ou quelque chose de très fragile. Là ça vient super naturellement.

Par ailleurs mis à part le coté extra-ordinaire de la situation, c'était aussi un très bon moment de danse et de communication.

Je n'arrive pas vraiment à expliquer avec des mots ce qui ma touché, mais j'ai mis une bonne demi-heure à redescendre.

Franchement le tango à trois je vous le conseille ;-) 

Merci Mrs J. pour ce joli moment. 


I put a translation of the post in English in order to share it her and her friends, since she is Australian living in Norway.

medium_pregnatdance.jpgFor sure it was an interesting week...

Last night at the milonga, something quite improbable happened to me.

Just after I arrived I was invited by a nice lady who was at least 6 months pregnant...

She was clever to invite because I would never had invited her since she was pregnant. 

Well, it was an amazing and moving experience.

Besides the good dance and communication we shared, I think it was the first time I embrace a pregnant woman like that. I'd never though that it could have such an effect on me. There should some pre-neanderthalian mechanism behind that, it's like pushing a button somewhere, a bit like giving the hand to a young child.

In tango it is said that you should embrace the woman as if she is a baby or something very vunerable, well in that case it was a very natural attitude. 

I am not really able to describe with words how it moved me, however it took me half an hour to get down and been able again to dance with someone else.

Anyway,I recommend you the "three to tango" experience... 

Thank you Mrs J. for that lovely moment and good luck with this milonguero baby :-)

sept. 19, 2006

Trop mignonne !

Samedi soir, au Latina, une danseuse m’a fait un très joli compliment après une belle série de tandas : « Maintenant je vais rentrer, comme ça je n’aurais pas à danser avec quelqu’un d’autre après toi ».

On aurait été à Buenos Aires j’aurais pris ça pour un piropo, mais dans le contexte parisien je l’ai apprécié comme un beau compliment.

Et moi aussi, je suis rentré pour être sûr de terminer la soirée sur rien de décevant après cette belle expérience.