Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

juin 30, 2008

Tu l'as vu la finale ?

euro2008.jpgCe midi, j'ai eu droit à un petit moment embarrassant...

Il s'agissait d'un déjeuner de lancement d'une mission importante et internationale (oui, ça m'arrive de travailler :-). A la table, que des clients que je ne connaissaient pas, une dizaine d'hommes venant de cinq pays différents.

Et là évidemment quelqu'un a lancé : "Who didn't watch the Euro Final ?"

Petit moment de solitude puisque j'étais le seul à ne pas l'avoir vu...

Heureusement je n'ai pas vraiment eu le temps de répondre "Sorry guys, I didn't because i was dancing Argentinian tango at Milonga Florida in the arms of beautifull and charming women" pusique le débat s'est immédiatement emballé sur l'analyse de la finale.

Cependant je dois avouer que s'ils m'avaient vraiment demandé de justifier pourquoi je n'avais pas vu la finale, je ne leur aurais certainement pas parlé de tango argentin.

Je ne les connaissais pas et c'était dans un contexte extrêmement professionnel, donc je n'aurais pas dévoilé cette partie de ma vie; surtout mis en perspective avec un sujet auquel tous les hommes sont censés adhérer. 
Cela aurait été un peu comme avouer une forme de marginalité, ce que je ne pouvais pas me permettre dans ce contexte. 

C'est amusant mais je crois que c'est la première fois que j'ai l'impression de cacher ma vie de milonguero.

Et sinon, Bravo l'Espagne !

juin 11, 2008

Buenos Aires 4 mais demi-milonga

rosefanee.jpgEn général je suis plutôt bon public et tolérant mais là ça mérite un petit coup de gueule.

Sans tomber dans la complaisance je n'étale pas sur ce blog mes critiques les plus acerbes sur les spectacles, milongas, artistes et professeurs.   

D'une part parce qu'en France le tango est largement porté par des amateurs et bénévoles et que les professionnels ont déjà fort à faire pour en vivre. Donc s'ils sont vraiment mauvais ça dure rarement longtemps et après tout les goûts et les couleurs...

Sauf que là je suis pas content !

Chaque année ou presque je vais à une des milongas festival de tango (Buenos Aires 4) organisé au Théâtre National de Chaillot.

C'est l'occasion de danser dans un cadre hors du commun avec la tour Eiffel qui scintille à travers les fenêtres du foyer, avec un smoking et de la gomina on pourrait se prendre pour Rudolf Valentino.

D'après mon expérience si la vue est exceptionnelle les milongas le sont rarement, je pense que ça vient du cadre beau mais trop froid et trop grand pour permettre une véritable intimité dans la danse.

Le tarif à 16 euros est au-dessus des milongas classiques mais il y a une démo et un orchestre ce qui ramène le prix à un montant honnête. 

Tout se passait normalement, l'orchestre, El Despues pour ne pas le nommer, est venu jouer une première tanda puis s'est interrompu en promettant de revenir pour une deuxième série...

Sauf qu'ils ne sont jamais revenus jouer !

Ils sont juste revenus chercher leur affaires pour partir...

C'est la première fois que je vois ça avec un orchestre et dans le contexte professionnalisé de ce festival je trouve ça particulièrement choquant

C'est un véritable manque de respect pour le publicsachant que le public de son côté les avaient respectés et applaudis; on était très loin de la pluie de bouteille des Blues Brothers.

De plus quand on paye pour un orchestre l'usage veut qu'il joue un peu plus qu'une tanda. En ce qui me concerne je ne pense pas en avoir eu pour mon argent...

Une chose est claire je ne remettrai plus les pieds dans ce festival ni à aucun concert de cet orchestre.

mai 19, 2008

Ostéo-Tango

L'été dernier, j'avais fait quelques folies de mon corps dans ma montagne natale (40 km de montagne corse en 14h avec 16kg sur le dos)... 1862235530.jpg

Bref "la montagne ça vous gagne" avec pour conséquence un fourmillement léger mais permanent du muscle droit antérieur.

D'après les autorités médicales il s'agirait d'un problème de nerf sciatique. Je m'étais donc fait sauter dessus par une ostéopathe sans réel succès jusqu'à ce que...

... Je participe ce weekend au stage de Pablo Tegli organisé par Méphisto Tango. Et là je ne sais pas ce qui c'est passé entre deux ganchos atypiques et trois boléos en contre-position mais ce lundi... plus de fourmillement.

Incroyable non !

Merci donc à l'infirmière qui m'a traité pendant ces deux jours de stage ;-) 

mai 05, 2008

Voyage à Brobdingnag

1169602103.jpgCette année à Buenos Aires mes milongas ont été marquées par les grandes femmes...

En fait, je ne crois pas qu'il y ait eu de milonga sans que je danse avec une femme aussi grande ou plus grande que moi.

Sans être un géant, je mesure quand même 1m80 donc c'est une situation finalement plutôt rare.

Bizarrement danser avec une partenaire plus grande que soi c'est beaucoup plus difficile surtout dans une milonga bien remplie; avec l'amplitude du mouvement la moindre faute de guidage se traduit par un choc avec les autres danseurs. Mais comme dirait Austin Powers "J'aime vivre dangeureusement" ;-)

Cette année, j'ai eu parfois l'impression d'être Gulliver à Brobdingnag, d'autant plus que cette fois-ci j'ai partagé quelques agréables tandas avec d'immenses argentines.  

Alors c'est moi qui rapetisse ou ils mettent un truc dans la viande ?

avril 13, 2008

Premier contact

Y a pas à dire c'est quand même étrange le tango... 418509751.jpg

Vendredi soir, je suis allé au nouveau Latina pour la première fois.

Pour ma première tanda dans ce nouveau lieu j'invite une danseuse que je ne connaissais pas.

Elle accepte mon invitation mais elle a un problème de boucle d'oreille et elle me demande de l'aider à la remettre.

Et me voici donc en train de manipuler le lobe d'oreille d'une parfaite inconnue...

Avouez que comme premier contact c'est quand même troublant surprenant.