Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

juin 22, 2009

Dame de coeur

Vous allez finir par croire que je suis quelqu'un de totalement superstitieux et irrationnel, mais bon...

Voilà sur quoi je suis tombé en me balladant ce dimanche avant d'aller à la milonga :

damedecoeur.jpg

De quoi se poser des questions non ?

juin 08, 2009

Haut les mains !

maindos.jpgJe ne sais pas ce qui ce passe sur Paris mais en ce moment les femmes adoptent de plus en plus un enlacement avec la main de le dos (comme sur cette photo), et je ne sais pas pourquoi mais en particulier au Colectivo (très bonne milonga au demeurant).

C'est peut être un effet de mode venu de Buenos Aires mais je soupçonne plutôt un(e) prof d'enseigner cette posture.

En tout cas si c'est un(e) prof il faut arrêter tout de suite ou alors apprendre aux élèves à le faire bien.

Entendons nous bien, j'ai déjà dansé avec des danseuses qui ont ce type d'enlacement, je pense à Mlle M. de Buenos Aires, et c'était parfait.

C'est bien adapté à de grandes danseuses en enlacement milonguero; le bras passe sur les épaules et se déploie sur le côté du dos avec une posture qui ne pèse pas sur l'homme, ni n'appuie dans le dos. En maintenant une connection à la fois profonde mais légère.

Malheureusement là c'est pas du tout ça. Ce que j'expérimente souvent c'est des danseuses pas particulièrement grandes dans l'absolu ni par rapport à moi. Donc leur bras ne passe pas au niveau des épaules mais au niveau du biceps et le pire c'est qu'elle viennent chercher le contact en pressant fort sur la colonne au milieu du dos et au creux des reins. Et elle basent visiblement leur équilibre ou leur perception du guidage sur cette pression dans le dos (c'est pour ça que je pense qu'il y a un enseignant derrière).

Franchement c'est atroce, on ne sent plus que la main sur la colonne, et en plus dès qu'on bouge ou qu'on tourne on a l'impression qu'elles vous tordent  la colonne dans tous les sens en général avec une pression qui remonte; ça fait mal...

En plus ça vient bloquer tout la liberté sur le côté droit, on a le bras et le dos complètement cadrés de ce côté là, c'est catastrophique.

Je sais que certains danseurs portègnes pas très organiques appliquent cette technique de guidage dans l'autre sens mais tous les retours que j'ai eus c'est que c'est très désagréable et pour cause.

Mesdames, par pitié arrêtez cette posture quand elle est hors de propos ou alors faites la bien.

mai 23, 2009

Ne te retourne pas on est suivis

La journée d'hier a été un peu bizarre... Une sorte de sensation un peu proche de celle-ci mais à l'échelle d'une journée.retroviseur.jpg

Il y a eu une succession de coïncidences qui m'ont un peu donné l'impression d'être suivi par le tango...

Ca fait plusieurs jours que je cherche des restaurants argentins sur Paris pour y trouver des empanadas pour mon anniversaire. Donc en début de soirée je suis passé au Santa Carne histoire de tester, ça a l'air très bien mais c'était plein donc pas moyen d'y dîner.

Je laisse tomber et je me dirige vers les quais où je comptais aller danser après avoir dîner. Alors que j'essayais de retrouver un restaurant mexicain pas très loin de l'Institut du Monde Arabe je suis tombé par hasard sur le restaurant El Sur que je connaissais pas du tout.

C'était vraiment bizarre de tomber justement sur un autre restaurant argentin (il doit y en avoir 4 sur Paris). En plus il est très bien et ayant remplacé la madeleine par une Milanesa Napolitana je me suis fait une petite bouffée d'ambiance portègne.

Après ça je suis allé danser sur les quais, qui viennent de démarrer.

Mais c'était pas fini... Quelques heures plus tard de retour chez moi, j'allume la télé et là avant même d'avoir l'image j'entends "Por Una Cabeza"...

Bon du tango à la télé ça n'arrive juste jamais ! Et là exactement à ce moment là, dans cette émission musicale il y avait ce morceau avec un couple de danseurs en arrière plan.

OK le tango, j'ai compris pas la peine d'insister... oui je vais aller danser ce soir ! 

mars 11, 2009

La banane ;-)

banane.jpgEn fait, cette note pourrait aussi s'intituler "Comment faire sourire 20 femmes en même temps à coup sûr ?"...

Outre le fait qu'il faut au moins réunir 20 femmes à la fois, c'est sûr que si on n'est pas Frank Dubosc ce n'est pas si simple.

Pablo Tegli a trouvé la solution.

Dimanche dernier je suis allé à son stage organisé par Mephisto Tango. Comme je suis arrivé en avance pour le second cours cela m'a permis d'assister à la fin du premier qui portait sur la connexion, les postures et les dissociations.

A la fin, un des exercices consistait pour les hommes à guider des tours en explorant la limite de leur dissociation.

Pablo a ensuite demandé aux femmes de prendre la place des hommes et de guider le même mouvement... Et là, le changement a été impressionnant. Toutes les femmes sans exception se sont mises à sourire franchement.

C'était vraiment frappant. Non pas qu'elles aient eu l'air particulièrement mécontentes auparavant mais à partir du moment où elles se sont mises à guider les hommes la salle entière s'est mise à sourire.

Amis milongueros, si votre partenaire vous fait la gueule, vous savez quoi faire maintenant !

janv. 11, 2009

Gla gla !

Comme beaucoup de milongueros, je commence rarement à danser immédiatemment après être arrivé à la milonga. chauferette.jpg

Il me faut un minimum d'échauffement mental : se mettre dans la musique, regarder le bal...

En ce moment c'est un peu plus long puisqu'il faut que j'attende que mes mains reviennent à une température supportable pour les danseuses ;-)

Si ça continue on va danser en moufles...