Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

avril 28, 2011

En vitrine

Japanese-Tourists.jpgHier soir je suis allé à un des cours de l'école de Copello à Abasto.

Par rapport à l'année précédente ils avaient installé une sorte de barrière entre la réception et la salle de cours.

Étant donné que la porte de l'école est sécurisée et l'utilité de cette séparation n'était pas vraiment évidente jusqu'à ce que...

Un véritable torrent de flashs s'abatte sur moi alors que j'étais en plein tour-sacada-enrosque ! 

En effet, profitant d'un Di Sarli tonitruant, une vingtaine de touristes s'étaient entassés (en tapinois et en quinconce) derrière la sus-dite barrière pour faire La Photo de "l'école typique de tango".
64 secondes après ils sont tous ressortis pour remonter dans leur bus et poursuivre leur tour...

Ce qui est amusant c'est que l'école ait organisé cette sorte de vitrine; ils autorisent les touristes à rentrer et ont donc mis en place un barrière pour ne pas gêner le cours.

Plus rigolo, c'est que je suis forcément sur la photo souvenir de "l'école typique de tango" de ces touristes.

Je me demande où ils vont la mettre, frigo ou cheminée ?

 

avril 24, 2011

Bonnes resolutions

crossfinger.jpgEt oui, me voici de retour a Buenos Aires, commençons par quelques bonnes résolutions :

1) Écrire des posts regulièrement
2) Améliorer ma milonga
3) Ne pas prendre 3 kilos
4) Écrire un livre blanc sur la fragmentation
5) Essayer de nouvelles milongas
6) Sortir de Buenos Aires et aller a Iguazu
7) Faire au moins une sortie culturelle qui ne soit pas liée au tango

En cette période pré-électorale, je rappelle à toutes fins utiles que les promesses n'engagent que ceux qui y croient...

sept. 14, 2010

Looking for trouble

Cette note aurait aussi pu s'intituler "Le tango et le GPS" (je sais, en ce moment c'est pas facile de suivre mes raisonnements élucubrations).

GPS.jpgJe m'explique :
Je serais enclin à penser que le GPS est une des inventions qui a fait beaucoup pour la paix des ménages...

En effet son utilisation limite beaucoup les raisons de se disputer en voiture et de se disputer tout court; le guidage en voiture par un partenaire de sexe opposé étant une source fascinante d'incompréhension et de conflit.

Alors qu'en est-il du guidage en tango...?

Et bien, par moment je suis enclin à penser que certains couples ont remplacé leur problème de carte Michelin par des cours de tango : "A droite, c'est à droite, je te dis", "Mais il a dit qui fallait tourner avant la saccada", "Et voilà ! On a encore raté le changement de direction", etc...

Pour un peu il manquerait plus que les gosses qui se chamaillent à l'arrière ;-)

sept. 10, 2010

Des hommes et des dieux

Hier soir je suis allé voir ce film.lonsdale.jpg

Bon, a priori pas facile d'imaginer un lien avec le tango, la vie monastique ça manque quand même un peu de femmes ;-)

Cependant il y a une scène, très fugitive, que j'ai ressenti comme un exemple de marche parfaite...

Vers la fin du film, il y a une très belle scène de "cène", un des dernier repas des moines.

Frère Luc, le personnage joué par Michael Lonsdale, met une cassette du Lac des Cygnes puis apporte deux bouteilles de vin à la table des moines.

Ca ne dure que quelques secondes mais quand il s'avance vers les autres, il marche avec une densité, une présence, une énergie parfaite.

Je ne m'attendais pas à ressentir ça dans ce film, c'est vraiment surprenant pusiqu'antinomyque d'une situation de tango; le petit vieux avec un bonnet limite ridicule qui porte du vin sur le Lac des Cygnes...

Mais franchement, si je pouvais marcher une fois comme ça, je serais content.

avril 21, 2010

Poids lourd II (le retour)

Bon, je vais continuer la métaphore avec le noble art.pesee.jpg

Non, je n'essuie pas que des défaites sur le ring la piste...

Lors de mon séjour à Buenos Aires j'ai beaucoup travaillé sur de la connexion en particulier, le poids dans le sol.

Pour faire simple on va dire qu'à l'instar de la boxe, c'est le jeu de jambes qui génère un guidage de qualité, les bras ne font que conduire le mouvement.

Résultat :

Rencontre sportive sur la ringpiste de Practica Studio DNI samedi après midi :

A ma gauche El Iván, 1m80, 77,5 kg doppé a l'ojo de bife (les 1,5 kg au dessus de la limite), il porte des Studio DNI marrons.

A ma droite touriste blonde, 1m70, poids inconnu, elle porte des sneakers "Studio DNI" blanches.

Après 5 ou 6 tangos, remarque de la touriste qui s'avère être norvégienne : "Tu es français, ah bon... On ne dirait pas, tu danses comme un portègne"

Moi de rétorquer : "Merci, mais ils dansent comment les français ?"

Elle : "Ils dansent comme..."et la elle me fait un geste avec la main en l'air.

Là j'ai tenu jusque à la reprise, pas gagné par KO, mais aux points je pense et on a remis ça (elle dansait très bien).

Comme dirait Balboa, rien ne vaut l'entraînement, a moins que... Ce ne soit l'Ojo de Bife. Il ne travaillait pas aux abattoirs Rocky ...?