Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sept. 30, 2007

Dernier tango au Latina

Qui a dit que les choses ne bougeaient pas dans le tango ?

Hier soir, un peu par hasard j'ai été à la dernière soirée du Latina. Après vingt ans d'existence la milonga va fermer ou plutôt se déplacer vers un nouveau lieu rue Quicampoix.

Qui aurait dit qu'un tel pilier des nuits parisiennes allait s'arrêter comme ça ?

Avec le contexte cinéma, ça fait un peu penser à la dernière séance d'Eddy Mitchell. 

Le rideau se baisse sur 20 ans de tango parisien... Je pense pas qu'il y ait un seul tanguero parisien qui n'y soit pas allé au moins une fois. 

Ça fait un paquet de tandas, de rencontres, de baisers... J'imagine même que quelques histoire d'amour ont du commencer là et quelques autres y finir...

Show must go on... Adieu donc à l'ancien Latina et bonne chance au nouveau ! 

août 15, 2007

Tous aux abris !

42f8277ca89fe78a2c7c393a83e4b827.jpgYessica, la charmante organisatrice et DJ d'Ailes de Tango a sorti sa milonga de la Citée Universitaire Internationale pour l'été.

Elle a même trouvé la solution aux intempéries parisiennes en la plaçant sous le kiosque à musique du square Adolphe Chérioux (métro Vaugirard).

Bonne surprise l'accoustique est excellente mais autant le parquet de la Citée Universitaire est trop extrêmement glissant autant celui du kiosque est du béton genre papier de verre...

Enfin les spectateurs sont de plus en plus jeunes... après le monde universitaire voici celui du bac à sable ;-)

Pour ceux qui cherchent un abri, c'est tous les lundis de l'été qu'il vente ou qu'il pleuve.

P.S. S'il fait beau ça marche aussi et le sorteo toujours.

août 12, 2007

Dansons sous la pluie

A Paris, comme un peu partout, la plupart des milongas ferment en été. Heureusement il reste les milongas en plein air comme les quais ou celle de Paris plage.

Sauf que cette année on a un beau temps d'automne en août... Mais que fait le gouvernement ?

Comme juin et juillet n'ont pas été particulièrement glorieux, cette année la seule façon de danser en plein air à Paris c'est de faire comme eux :

PS : C'est de la science-fiction cette scène, ils s'en vont sans payer le taxi... Essayez voir à Buenos Aires ;-)

juil. 26, 2007

Piropos d'Ete

En ce moment je me mets aux piropos, après tout les compliments même éhontés n'ont jamais fait de mal à personne...

J'en fais toujours plus ou moins mais là je les travaille un peu. Voici quelques extraits de ma production festivalière :

Très simple : "Muy Bien, que bueno...", l'idée est d'interjeter en espagnol ce qui augmente la légitimité du compliment.

Simple : "Ça y est, j'ai trouvé comment tu danses; danser avec toi c'est comme danser avec un nuage !"

Plus élaboré : "Elle : Tu t'en vas ?" "Moi : Oui après avoir danser avec toi il ne peut plus rien m'arriver de mieux ce soir" (je sais celui là je le ressert, on me l'avait déjà fait ;-)

Très travaillé (il s'agissait d'une russe avec une robe motif panthère) : "Tu sais, tu danses comme un bébé tigre. c'est un peu comme un chaton c'est doux, c'est chaud et c'est agréable a caresser, mais de temps en tant il se souvient que c'est un fauve et ça devient sauvage ..."

 On verra si je suis meilleur en automne :-)

juil. 24, 2007

Driiiing !

En quoi le Tango Nuevo (en tout cas sa musique) s'inscrit-il parfaitement dans son temps ?3b0294c7e22c978a84e64c12a5d6313e.jpg

Réponse : C'est le seul tango ou les sonneries de téléphones mobiles ne dérangent ni les cours, ni les spectacles, ni les milongas... avec un peu de chance ça passe comme un sample ;-)