Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mai 19, 2008

Ostéo-Tango

L'été dernier, j'avais fait quelques folies de mon corps dans ma montagne natale (40 km de montagne corse en 14h avec 16kg sur le dos)... 1862235530.jpg

Bref "la montagne ça vous gagne" avec pour conséquence un fourmillement léger mais permanent du muscle droit antérieur.

D'après les autorités médicales il s'agirait d'un problème de nerf sciatique. Je m'étais donc fait sauter dessus par une ostéopathe sans réel succès jusqu'à ce que...

... Je participe ce weekend au stage de Pablo Tegli organisé par Méphisto Tango. Et là je ne sais pas ce qui c'est passé entre deux ganchos atypiques et trois boléos en contre-position mais ce lundi... plus de fourmillement.

Incroyable non !

Merci donc à l'infirmière qui m'a traité pendant ces deux jours de stage ;-) 

avril 10, 2008

Figures de niveau

308440219.pngLe créateur de l'aikido a dit quelque chose comme "ikkyo ometé parfait, 1er dan directement". En clair la qualité d'exécution d'un certain mouvement prouve clairement le niveau technique de quelqu'un en aïkido.

Quand j'ai commencé à danser, j'avais l'impression que plus les figures étaient compliquées plus le niveau était élevé.

Le monde se divisait alors entre les danseuses qui arrivaient à faire de boléos et celles qui n'y arrivaient pas ). Cette figure me paraissaient faire la différence entre le niveau moyen et avancé (hors du travail de terrassier les revolvers chargés sont nettement moins discriminant ;-).

Avec le temps, j'ai tendance à penser que la qualité des mouvements les plus simples est souvent plus significative.

Si je devais juger le niveau d'une danseuse sur un seul mouvement, je dirais que c'est le ocho avant qui marque une vraie différence. 

Reste alors une question : Quel est le mouvement qui diviserait le monde des danseurs en deux ? La capacité à guider de beaux ochos avant ...?

mars 18, 2008

Tango Geek

Un des rares trucs qui me frustrent dans le tango c'est que c'est pas hi-tech.

Pas de wifi, pas de bluetooth, pas de gadgets électroniques... Non, juste un homme, une femme et de la musique.

On a besoin de rien, ça peut sûrement se danser tout nu (faudra que j'essaie).

Bref si un jour l'humanité régresse à l'âge de pierre on pourra encore danser le tango.

Et la musique me diriez vous ? 
Certes le tango électro ça demande un minimum d'électricité mais dans la plupart des cas on préfère les enregistrements bien rapeux où on entend le gratouillis des aiguilles sur la cire, moins c'est technologique et meilleur c'est...

Ainsi, je me désespérais dans ma vie de milonguero low-tech jusqu'à...

... Ce que je tombe sur une pub pour les 2x4alpie !

Enfin une avancée technologique dans cet univers préhistorique !

Il s'agit de chaussures de tango dont il est possible de changer la semelle en fonction de la danseuse du sol et de son type de danse.

1748963093.JPG

La semelle de la chaussure comporte une semelle amovible grâce à un système de velcro spécial.  On a le choix entre cuir classique, cromo ou caoutchouc. Les chaussures sont livrées avec les trois types de semelles (on les voit entourées en rouge sur la photo). Les modèles sont plus design et plutôt réussi par rapport à la moyenne à mon goût.

Évidemment, en bon geek, j'ai pas pu résister, j'en ai pris une paire. Ça marche plutôt bien et les chaussures sont de bonne qualité.

C'est plutôt amusant de pouvoir adapter ses chaussures, ça fait un peu golf dans le genre "Milonga Florida, parquet en châtaigner, Di Sarli, grande danseuse, vent latéral gauche... Je conseille un 43 en cromo  mais avec un vent de face et un Tanghetto mieux vaut un 43 gomme". 
Le problème c'est si le vent ou l'orchestre change durant la tanda... 

C'est quand même rafraîchissant un peu de technologie ;-)

Amis designer et ingénieurs voici quelques nouvelles idées pour réconcilier le tango et le hi-tec :

  • Système de signalisation à base de puce RFID pour remplacer le cabeceo ,
  • Siège éjectable pour mauvais DJ,
  • Le top : chaussure à impulsion électrique automatique pour les "123" de la milonga traspie,
  • Air bag antichoc sur les talons aiguilles,
  • Robe à poignée intégrée pour faciliter le guidage ....

Rien que des trucs essentiels !

févr. 19, 2008

En deux bandes (deux fois)

1929160949.jpg Voici un bel exemple de doubles piropos indirects :

La semaine dernière je suis allé après le travail avec une partenaire au stage de milonga traspie de Matias

Quelques jours après je tombe sur un de mes collègues qui me dit : "Je t'ai vu danser le tango du côté d'Oberkampf, en costard avec une super nana".

Permier piropo : je profite de l'occasion pour complimenter ma partenaire (super nana) en lui faisant part de sa remarque dans un petit mail.

Il faut savoir que le soir du cours nous étions allé ensuite danser à la milonga du rétro, où j'avais eu l'occasion de danser pour la première fois avec une de ses amies que nous appellerons Mlle A.

Le contre-piropo ne s'est pas fait attendre puisque super nana m'a envoyé le sms suivant : "ascenseur : Mlle A. m'a dit hier: qu's qu'il danse bien ton copain en costard !"    

Pas mal comme trajectoire ;-)

Je me demande quand même s'il a pas un effet costard ?

déc. 05, 2007

Comme un poisson rouge...

89061f931da1735ce02ef6cae55a7a75.jpgOn dit que les poissons rouges ne sont pas malheureux car ils auraient une mémoire extrêmement courte : le temps de faire le tour du bocal ils ont déjà oublié qu'ils viennent de passer par là...

En ce moment, j'ai un peu l'impression d'être comme un poisson rouge en tout cas en ce qui concerne ma technique.

Ce dimanche, je suis allé pratiquer un peu à Milonga Florida avec une partenaire. L'objectif était de travailler un peu plus de technique, remettre en contexte des mouvements appris en stage ou en cours, étendre le champs du possible, etc... 

Et là : Effet poisson rouge. pas moyen de développer, pas moyen de sortir réellement d'une structure de base...

C'est pas tout le temps comme ça, mais confronté à l'analyse de mes propres structures, je m'aperçois quelles sont souvent limitées.

Mais le plus drôle dans l'effet poisson rouge c'est que je ne suis pas vraiment malheureux, à partir du moment où la musique et la connexion sont là, je suis heureux dans mon bocal...

Blop, blop, blop, blop ...