Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sept. 14, 2010

Looking for trouble

Cette note aurait aussi pu s'intituler "Le tango et le GPS" (je sais, en ce moment c'est pas facile de suivre mes raisonnements élucubrations).

GPS.jpgJe m'explique :
Je serais enclin à penser que le GPS est une des inventions qui a fait beaucoup pour la paix des ménages...

En effet son utilisation limite beaucoup les raisons de se disputer en voiture et de se disputer tout court; le guidage en voiture par un partenaire de sexe opposé étant une source fascinante d'incompréhension et de conflit.

Alors qu'en est-il du guidage en tango...?

Et bien, par moment je suis enclin à penser que certains couples ont remplacé leur problème de carte Michelin par des cours de tango : "A droite, c'est à droite, je te dis", "Mais il a dit qui fallait tourner avant la saccada", "Et voilà ! On a encore raté le changement de direction", etc...

Pour un peu il manquerait plus que les gosses qui se chamaillent à l'arrière ;-)

Commentaires

Commentaire de "suiveuse" : nous on suit, point-barre... Si on commence à réfléchir à ce qu'il "faut" faire... quand danse-t-on ?
Danser n'est pas possible si le cerveau gauche des tangueras est branché (c'est le seul moment où on peut le reposer en fait, on en profite, et on laisse le corps suivre !). Pendant ce temps là, le guideur peut se servir de son intellect si il veut (pour une fois que c'est ce cerveau là qui marche !!!lo... ok je sors !)

Écrit par : Tangomob | déc. 13, 2010

Les commentaires sont fermés.