Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

avril 10, 2007

Je l'ai inventé en 1996 !

Ce dimanche j'ai été à un excellent stage de tango organisé par Bahia Blanca avec le fameux Pablo Veron.

J'avoue y être allé autant par curisosité pour le personnage que pour le contenu du stage lui-même. 

Bonne pioche finalement, les deux étaient très intéressants.

Tout d'abord, ce stage m'a permis de confimer indirectement (si besoin était) le côté confidentiel du tango.
En effet durant toute la semaine quand on me demandait ce que je faisais pour Pâques, j'ai répondu que je prenais un stage avec le danseur de tango contemporain le plus connu : Pablo Veron ! ...
Et bien à chaque fois c'était le bide total, personne ne le connait en dehors du monde du tango...

medium_tangomirror.gifCeci dit le stage était très bien. On a exploré en particulier les dynamiques de changement de direction dans toutes les  positions. Ocho avant, arrière, tours... A un moment nous avons fait ce type de mouvement sur une promenade en mirroir. Et là Pablo nous a expliqué qu'il avait inventé ce mouvement en 1996 (pas le mirroir évidemment mais le changement de direction dessus ;-).

Quand on y pense, c'est incroyable le chemin parcouru en si peu d'années... Presque autant que l'immobilisme des 60 années précédentes. 

En fait ce mouvement ne paraît pas aujourd'hui extraordinaire, quand on a compris le guidage organique des changements de direction, c'est juste une de ses déclinaisons.

Et bien en 1996, alors que le tango était déjà plus que centenaire, cela n'avait jamais été fait.

Et c'est vrai que si on part du style milonguero il faut beaucoup de changement pour faire émerger un mouvement pareil : changement dynamique de l'enlacement, guidage organique...

Et en plus il faut pas mal de talent subversion pour aller altérer un mouvement aussi emblématique du tango.

Bon, si un jour j'invente un mouvement je vous préviens ;-)

Commentaires

Ah, son stage précédent c'était une invention de 1989 qu'il avait montrée. Un truc qui parait très anodin aujourd'hui, qui consiste à engager un tour et à ne pas le terminer mais à continuer linéairement.

C'est ahurissant cette absence d'évolution pendant toutes ces années pré-Veron. Le tango s'est complètement confit entre 1950 et 1980.
D'où le terme Confiteria :)

Écrit par : pascal | avril 10, 2007

Pablo Veron! Celui dont on dit que "tiene los pies de dios"! Meme moi je le connais c'est dire!!!

Écrit par : Julie | avril 18, 2007

Super le blog!
Je l'ai découvert par hasard (enfin, je suis quand même fan de tango) samedi soir et j'ai passé ma soirée à lire les archives!
Vivement la suite!

Écrit par : Coralie | mai 15, 2007

@Pascal : je m'en lèche les doigts ;-)

@Julie : Non ce qui "tiene los pies de dios" c'est un joueur de foot.

@Coralie : Bienvenue et merci pour le compliment !

Écrit par : patadura | mai 21, 2007

Je déclare ce bog mort!!!!! Un note....

Écrit par : miss chatterbox | juin 18, 2007

@misschatterbox :
Non, non, non, non le milonguero n'est pas mort !
Et je m'arrête là sans dévolier plus avant ce que font les éléphants dans les champs ;-)

Écrit par : patadura | juil. 02, 2007

Les commentaires sont fermés.