Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mai 07, 2011

Cosmopolite

picasso-la-colombe-0a55c.jpgEn ces temps troublés le tango peut-il aider à rapprocher les peuples ?

En tout cas à Buenos Aires ils se retrouvent sur la piste; la preuve en deux semaines de milonga j'ai dansé avec des danseuses :
Argentines (Que lindas !)
Françaises (Beaucoup)
Américaines (Almost every States, should be vacation time)
Allemandes
Brésiliennes (Assez symptomatique du renversement économique avec l'Argentine)
Grecques
Suisses
Japonaises
Britanniques
Chinoises (des deux Chines)
Singapouriennes
Coréennes (seulement du Sud)
Turques
Canadiennes (dont des québecquoises)
Norvégiennes (dont une immense)
Hollandaises
Belges
Finlandaises
Italiennes
Colombiennes
Africaines du Sud
Danoises
Russes
Polonaises

Bon j'en ai certainement perdu quelques nationalités au passage dans le rescencement.
j'avoue que je me suis un peu pris au jeu... jusqu'à ce que je me rende compte que ma première phrase était "¿ Sos de Aca ?", ce qui n'est pas très délicat :-(

Maintenant, si vous ne dansez pas le tango et que vous voulez faire un geste pour la paix dans le monde vos pouvez toujours clouer un rameau d'olivier ou un colombe sur votre porte.

sept. 10, 2010

Des hommes et des dieux

Hier soir je suis allé voir ce film.lonsdale.jpg

Bon, a priori pas facile d'imaginer un lien avec le tango, la vie monastique ça manque quand même un peu de femmes ;-)

Cependant il y a une scène, très fugitive, que j'ai ressenti comme un exemple de marche parfaite...

Vers la fin du film, il y a une très belle scène de "cène", un des dernier repas des moines.

Frère Luc, le personnage joué par Michael Lonsdale, met une cassette du Lac des Cygnes puis apporte deux bouteilles de vin à la table des moines.

Ca ne dure que quelques secondes mais quand il s'avance vers les autres, il marche avec une densité, une présence, une énergie parfaite.

Je ne m'attendais pas à ressentir ça dans ce film, c'est vraiment surprenant pusiqu'antinomyque d'une situation de tango; le petit vieux avec un bonnet limite ridicule qui porte du vin sur le Lac des Cygnes...

Mais franchement, si je pouvais marcher une fois comme ça, je serais content.

avril 21, 2010

Poids lourd II (le retour)

Bon, je vais continuer la métaphore avec le noble art.pesee.jpg

Non, je n'essuie pas que des défaites sur le ring la piste...

Lors de mon séjour à Buenos Aires j'ai beaucoup travaillé sur de la connexion en particulier, le poids dans le sol.

Pour faire simple on va dire qu'à l'instar de la boxe, c'est le jeu de jambes qui génère un guidage de qualité, les bras ne font que conduire le mouvement.

Résultat :

Rencontre sportive sur la ringpiste de Practica Studio DNI samedi après midi :

A ma gauche El Iván, 1m80, 77,5 kg doppé a l'ojo de bife (les 1,5 kg au dessus de la limite), il porte des Studio DNI marrons.

A ma droite touriste blonde, 1m70, poids inconnu, elle porte des sneakers "Studio DNI" blanches.

Après 5 ou 6 tangos, remarque de la touriste qui s'avère être norvégienne : "Tu es français, ah bon... On ne dirait pas, tu danses comme un portègne"

Moi de rétorquer : "Merci, mais ils dansent comment les français ?"

Elle : "Ils dansent comme..."et la elle me fait un geste avec la main en l'air.

Là j'ai tenu jusque à la reprise, pas gagné par KO, mais aux points je pense et on a remis ça (elle dansait très bien).

Comme dirait Balboa, rien ne vaut l'entraînement, a moins que... Ce ne soit l'Ojo de Bife. Il ne travaillait pas aux abattoirs Rocky ...?

oct. 14, 2009

Pourquoi le tango nouveau...

Ça y est ! tour_de_poitrine.jpg

Et oui, enfin une théorie plausible sur ce sujet crucial : "Pourquoi le Tango Nuevo alors qu'on avait le Tango Milonguero ?".

Et Dieu sait si j'en ai vu des sites, des blogs, des conférences et des cours pour essayer de comprendre, même au Temps du tango ils n'avaient pas la réponse.

La découverte est d'une telle importance que j'ai du mal à me retenir de faire une communication à l'Académie des Sciences voire à l'UNESCO.

En fait l'auteur de cette nouvelle et révolutionnaire approche est une danseuse de Milonga Florida qui m'a déclaré lors d'une cortina : "Moi, je préfère le milonguero, le Tango Nuevo c'est pour celles qui n'ont pas de poitrine".

Ça se tient, non ;-)

P.S. : Le seul truc qui m'embête c'est que je n'arrive pas à éclairer le rôle de l'homme dans tout ça...

 

juil. 10, 2009

Inconnues

Ca doit faire entre 5 et 6 ans que je hante les milongas parisiennes minimum une fois par semaine.Inconnues.jpg

Force est de constater qu'à chaque milonga ou presque je danse au moins une fois avec une danseuse que je ne connais pas.

C'est assez incroyable quand on y pense. Des années dans le même milieu qui nous semble parfois un peu étriqué et pourtant à chaque fois de nouvelles rencontres.

A partir de là soit je danse très peu soit il y a beaucoup de danseuses et/ou de renouvellement... C'est sûrement un peu des trois, mais pourvu que ça dure ;-)