Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

juil. 25, 2011

Dim Sum Sorteo

ticket.jpgI was in Hong Kong last week (I will write later on about local tango).

There are a lot of very good restaurants and people are quite disciplined, so they give waiting tickets.

What's the relationship with Tango so far ?

Actually it's when they called the numbers... Since it could take a while some people give away. When they call the numbers it really sounds like sorteo in Milongas. I really felt like shooting "Se Fue" sometimes ;-)

-------

J'étais à Hong Kong la semaine dernière (je ferai le point sur le tango local dans un autre post).

Il y a beaucoup de restaurants et comme il y a beaucoup de monde, ils distribuent des tickets avec un numéro d'attente.

Quel rapport avec le Tango me direz-vous ?

Hé, bien ça m'a fait beaucoup penser à un sorteo de milonga... Comme il y a pas mal d'attente beaucoup de gens abandonnent. Alors quand les hôtesses criaient le numéro et que personne ne venait, ça me donnait vraiment envie de crier "Se Fue" ;-)

 

 

mai 28, 2011

Duck and Cover !

DuckAndCover.jpgJ'ai un sale réflexe.

Quand j'ai du mal dans un mouvement; je monte vers le haut; je lève les bras, je me met en demi-pointe, je soulève le mouvement et la danseuse.

En bref c'est comme si j'allais chercher de l'air à la surface.

Ce n'est pas impossible que ce soit un réflexe psycho-moteur général, mais en tango c'est justement le contraire qu'il faut faire.

Donc truc et astuce pour les danseurs débutants : Quand ça va mal Duck and Cover !

C'est à dire : Mettez tout le poids de vos hanches dans le sol comme si vous enfonciez vos genoux dans vos pointes de pieds, détendez vos épaules et connectez vos coudes à vos hanches.

Recommencez le mouvement qui ne passait pas en faisant ça. Il y a beaucoup de chance que ça marche et que ce soit bien plus agréable pour votre danseuse.

En tout cas ça marche pour moi...

mai 27, 2011

Keep growing ?

boulier.jpgCes derniers temps j'ai eu l'impression que le nombre de milongas/pratiques sur Paris avait réellement augmenté.

Coup de chance, j'ai gardé par devers moi le fichier de configuration de mon explorateur de milongas qui date de 2006.

Et voici les chiffres en comparant avec http://tango-argentin.fr/ :

jour/nb milongas   2006 2011
Lundi 2 6
Mardi 5 6
Mercredi 4 4
Jeudi 4 5
Vendredi 4 9
Samedi 9 10
Dimanche 9 9

Sachant qu'en 2006 on avait Le Latina presque tous les soirs alors qu'aujourdhui il n'y a plus de milonga ouverte toute la semaine.

Il y a donc bien au moins 10 milongas de plus sur Paris.

Je me demande si le nombre de danseurs a augmenté pour autant ?

PS : Non je ne suis pas un maniaque des chiffres !

mai 07, 2011

Cosmopolite

picasso-la-colombe-0a55c.jpgEn ces temps troublés le tango peut-il aider à rapprocher les peuples ?

En tout cas à Buenos Aires ils se retrouvent sur la piste; la preuve en deux semaines de milonga j'ai dansé avec des danseuses :
Argentines (Que lindas !)
Françaises (Beaucoup)
Américaines (Almost every States, should be vacation time)
Allemandes
Brésiliennes (Assez symptomatique du renversement économique avec l'Argentine)
Grecques
Suisses
Japonaises
Britanniques
Chinoises (des deux Chines)
Singapouriennes
Coréennes (seulement du Sud)
Turques
Canadiennes (dont des québecquoises)
Norvégiennes (dont une immense)
Hollandaises
Belges
Finlandaises
Italiennes
Colombiennes
Africaines du Sud
Danoises
Russes
Polonaises

Bon j'en ai certainement perdu quelques nationalités au passage dans le rescencement.
j'avoue que je me suis un peu pris au jeu... jusqu'à ce que je me rende compte que ma première phrase était "¿ Sos de Aca ?", ce qui n'est pas très délicat :-(

Maintenant, si vous ne dansez pas le tango et que vous voulez faire un geste pour la paix dans le monde vos pouvez toujours clouer un rameau d'olivier ou un colombe sur votre porte.

mai 06, 2011

Accent parisien

drapeau.jpg

A chaque fois que j'arrive à Buenos Aires, il en est de mon tango comme de mon Espagnol : j'arrive avec l'accent français...

Rien à faire, je ne suis pas assez dans le sol, je guide trop avec les épaules et/ou les bras, mon guidage est trop léger, etc... et à chaque fois c'est reparti pour un travail de correction.

Mis à part mes problèmes bien connus de coordination psychomotrice, la bonne nouvelle c'est que l'accent Argentin revient assez vite. 

Reste à savoir s'il va résister longtemps aux milongas parisiennes...

P.S. Par moment je me demande quand même si ca ne fait pas partie du cycle de progression, plus on progresse plus certains détails font la différence, avec en plus la pédagogie qui continue de s'améliorer sur ces axes.